Welcome to San Francisco


 
NEWS FLASH : Mise en place d'un nouveau design : The Cat And The Mouse (heum... Which is which ?)
La météo de San Francisco pour le mois d'Avril : Attendez-vous à des jours chauds et humides comme le fond d'un slip.
« Il est arrivé d'un coup, toute langue dehors, et m'a léché les verrues en criant que c'était pour mon bien. » a rapporté Antoinette par téléphone, auto-proclamée quatrième victime du Lécheur fou surnommé "Le Lapinou".
Une récolte de fonds a été mise en place par un groupe anonyme afin que le personnel du garage Thompson organise un strip-tease collectif. « Et plus vite que ça » a rapporté l'inquisitrice de cette révolution.
Les cow-boys sauraient nager, d'après le témoignage d'une jeune femme qui est sortie heureuse de sa douzième tentative de noyade spontanée.

Partagez | 
 

 ├ Little Wings — Jane & Mathieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 06/06/2010
MessageSujet: ├ Little Wings — Jane & Mathieu.   Jeu 10 Juin - 9:13


Il est encore trop tôt, ou pas assez tard, pour voir le soleil décliner.
S'il n'était pas à ce point inconscient de sa captivité, j'aurais pu le plaindre, cette astre majestueux et puissant. J'aurais pu, comme j'aurais voulu arracher quelques instant supplémentaire au temps, pour pouvoir travailler un peu plus, dans l'espoir de la voir me quitter en premier. Amélia.

Je surprends mon esprit dérangé à retenir de cette journée les moindres gestes qu'elle a effectué. Mes mains sont encore noircis par l'encre de ses sourires, et je jure que je voudrais mourir dans ses bras, faute de savoir l'aimer comme il se doit.
Un jour, Lia, j'arriverai à faire battre mon cœur au rythme de tes pas.

Passant le Coffee-shop, je sens que je me dois d'y entrer, parce que mon être me le hurle tout entier. Et à peine quelque secondes après, je comprends ce que mon âme recherchait. Une chevelure blonde anime la salle, et je sens un sourire étirer la commissure de mes lèvres fatiguées.

Les yeux perdus entre ici et ailleurs, je l'observe à m'en retrouver ébloui. Son profil est d'une toute beauté. Qu'elle est radieuse, ma meilleure amie, ma brillante Jane.
Notre amitié est le lien le plus sacré qu'il m'est été donné , et je jure que lui seul m'empêche parfois de m'envoler.

Je me glisse derrière elle, silencieux, et mes mains trouvent ses épaules, tandis que je me penche à son oreille, pour lui souffler mes secrets. « Tu sais ma jolie, tu es bien trop rayonnante pour ton propre bien. » dis-je avant d'embrasser sa joue.
Mes mains quittent ses épaules, et je prends place en face d'elle, le visage fendu en un sourire si sincère qu'il en enflamme mes veines.

Un éclat de rire m'échappe alors, furtif, roque, abimé à force d'avoir trop vécu sans ne jamais l'avoir fait assez.
Je ris de ces adages auxquels je refuse de me plier, pour ne jamais avoir apprit à les utiliser. Je ris de cette bienséance, qui veut que l'on souhaite aux gens un bonjour franc et cinglant. Et je ris du bonheur de l'avoir prêt de moi, ma douce Jane et son regard enchanteur.
Un jour, je te le promets ma Jane, j'apprendrai à dire bonjour.

« A qui penses-tu ainsi, pour irradier à ce point ? » je chuchote en me penchant vers elle, prêtant mon oreille à ses confiances que j'aime tant elle colorent mon monde. Je n'ai jamais vu d'arc-en-ciel, ma belle, mais s'ils ne sont pas que pure chimère, je miserais mon cœur qu'ils renferment l'éclat de tes rires et la douceur de ta voix.

Penses-elle à son chanteur ? A son Allan et à ses requiems enchanteurs ? Pense-t-elle à son bonheur, à toutes ces petites choses de la vie qu'elle seule sait rendre magique, et féérique ?
Il est d'une lucidité rare cet homme, s'il parvient à contempler sans entrave la pureté de son âme, celle là même qu'il fait vivre par les sérénades qu'il lui chante.

Si je savais chanter, ma douce, j'entamerais une ode à ton bonheur.



[ « Serveuse : Delilah Hansen » *nostalgie* ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

"It's not the time to breakdown"
    Admin


Nombre de messages : 520
Age : 27
Localisation : nulle part
Emploi/loisirs : Déesse tout puissante du forum
Humeur : introspective
Date d'inscription : 17/12/2009

Vos liens :
Votre personnage:
MessageSujet: Re: ├ Little Wings — Jane & Mathieu.   Sam 12 Juin - 0:38

    Assise en tailleur sur l'un des fauteuils confortables du coffee-shop, je sirote un chocolat viennois, plongée dans mes pensées joliment rythmées par les musiques de mon MP3. Chacune d'entre elle me fait penser à Allan, soit parce qu'il me les a chantées, soit parce qu'elles parlent de lui, de moi et de ce "nous" qui me manque tant quand il n'est pas là. J'imagine des histoires rebondissantes entre lui et moi, nous invente la vie qu'il mérite. Un enchainement de vie toutes conformes à la musique passe au moment où j'y pense. Mon esprit divague et je finis par perdre totalement pied avec la réalité alors que les ballades les plus belles et les rocks les plus endiablés rythme cette vie haute en couleur à la fin de laquelle on aura vécu ni trop heureux, ni trop malheureux, mais ensemble. Pas toujours au même endroit, ou sur la même longueur d'ondes, mais amoureux pour toujours.

      "And at that point
      There was no pain
      There was no sky
      There was no rain
      For all there was was you
      And your sweet face"


    Je veux y croire, et ne pas juste me dire que ce n'est qu'un rêve et que les rêves ne se réalisent pas.

    Je sens alors un poids étrange sur mes épaules qui me fait sursauter et me rends compte que deux mains se sont posées sur elles. Des mains d'homme... Mais l'effluve qui les accompagne, le mélange d'odeur entre huile de moteur et savon, je la connais bien. Par coeur, tout comme celui qui la porte. Mon sourire, qui a dû s'installer pendant que j'étais ailleurs, s'agrandit alors, même si son mon coeur est toujours affolé par la frayeur qu'il m'a faite au premier abord. Il va le regretter, mon frère de coeur. Mon Mathieu.


« Tu sais ma jolie, tu es bien trop rayonnante pour ton propre bien. » Dit-il avant de déposer un baiser sur ma joue.

    Je secoue la tête en levant les yeux en l'air alors qu'il s'installe. Je ne me fais aucun soucis pour ça. Je doute que quelqu'un d'autre que lui ou Allan n'est remarqué quoi que ce soit d'un tant soit peu spécial en moi, y compris mon rayonnement. Il n'y a que Mathieu pour me trouver "lumineuse" quand je suis amoureuse. Les autres ne me remarquent pas. Ou alors, je ne remarque pas qu'ils me remarquent.

    Il éclate alors de rire, sans que je ne sache vraiment pourquoi, mais j'aime son rire, alors je l'accompagne légèrement, sans m'esclaffer cependant. Je le sais incapable de se rire de moi, mais sait-on jamais, des fois que j'aie fait une drôle de tête.


« A qui penses-tu ainsi, pour irradier à ce point ? »

    A Allan, à la vie, à la pauvreté, au futur, à ce tour du monde auquel je rêve tant, à toi, au monde, aux coups de soleil, aux froids hivernaux, aux journées infernales, à la musique, à une guitare pour seul objet de valeur, à Allan encore, à l'amour, à la vie... Je ne sais pas, moi. Pour être honnête, c'est comme si je n'avais pas été dans ma tête durant la dernière heure. J'ai beau essayer d'utiliser des repères pour retrouver le cheminement de ma pensée, j'ai tout perdu à mon réveil. Tout, sauf cette sensation chaude au niveau du coeur, et cette impression que mes pensées étaient agréables, belles et importantes. Tant mieux, mon monde ne peux m'échapper s'il reste au fond de mon âme. Je pourrais toujours m'y réfugier en cas de besoin. "It keeps coming back without you, like a boomerang through my heart" Avoir ce monde à nous dans mon coeur, monde dans lequel je pourrais me réfugier, même s'il venait à me quitter.


- Tu sais que tu m'as fait peur ? J'élude dans un reproche, me demandant s'il ne connaissait de toutes façons pas la réponse à sa propre question, des fois.

    Mathieu sait tellement de choses, sur moi, sans que je n'ai eu besoin de les lui dire. Je me demande souvent comment il fait pour me comprendre aussi bien. Il connait mes peurs, mes espoirs, et tout l'amour qui me consume. Il sait ce qu'Allan représente pour moi, il sait que j'ai peur de l'avenir. Il sait quoi dire pour me calmer et surtout, j'ai confiance en lui.


- A ton avis ? Je te laisse deviner.

    Facile, ça commence par la même lettre que ton amour à toi.


- Et toi ? Tu en es où avec ta garagiste ? Je demande en essayant d'être délicate dans ma voix, faute de ne pas savoir comment l'être avec mes paroles.

_________________



Dernière édition par Jane Eddings le Lun 28 Juin - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 06/06/2010
MessageSujet: Re: ├ Little Wings — Jane & Mathieu.   Sam 12 Juin - 18:22


Je hais le sentiment de la voir m'échapper presque autant que j'aime le fait de l'avoir là, tout près de moi. J'espère alors, de tout mon être, que rien ne viendra entacher ce bonheur qu'elle mérite et auquel elle a droit. Elle plus que personne mérite d'être heureuse et le ciel m'en est témoin.

« Tu sais que tu m'as fait peur ? » dit-elle, un léger ton de reproche dans la voix. Je tords mon visage en une moue d'excuse, sachant que pourtant, elle ne m'en tiendra pas rigueur. Face à elle, je ne suis que moi, lavé de toute interrogation et de tout doute. Je ne suis qu'un gamin, encore perdu entre ici et au delà, amoureux de la liberté et de la beauté de son regard.
Elle est mon havre de paix à moi.

« A ton avis ? Je te laisse devine. » Même entre deux silences, j'entends son âme crier à la mienne les maux qui la rongent. La peur, l'angoisse, l'amour. Les sentiments qui font rage en elle trouve un écho si parfait en moi que je pourrais les croire réel. Ils me font vibrer de cet amour et de cette terreur que je pourrais croire bien, tant ils l'habitent sans effroi.

Et parce qu'aucun mot ne mérite d'être formulé pour cette fois, j'esquisse un hochement de tête dans l'ombre d'un sourire entendu.
Jamais, je ne permettrai à quiconque de la blesser, sous peine de mourir de mes mains.

« Et toi ? Tu en es où avec ta garagiste ? » Je secoue la tête et suspendant dans l'air l'écho de mon rire, avant de soupirer de concert. La question est pourtant moins banale qu'elle n'en a l'air. Sache, ma Jane, que je meure de ne pas pouvoir te dire fièrement que je l'aime.

J'aime ce pronom qui, dans sa bouche, la fait mienne, celle que je rêve de voir devenir maitresse de mon cœur et de mon âme. J'aime chacun de ses gestes, même les plus anodins, et la sonorité que son rire trouve en moi. J'aime la moindre de ses paroles, et les inflexions de sa voix. J'aime la couleur de ses yeux le soir, et l'étincelle qui les illuminent parfois, lorsqu'elle croit que je ne la regarde pas. J'aime les contradictions qui animent son être, ce tenace paradoxe qui fait vibrer son être tout entier.

J'aimerai gouter à la saveur de ses larmes, et caresser ses lèvres du bout des doigts.
A dire vrai, je n'ai jamais ressenti l'envie d'aimer une femme de mon cœur entier. Jamais, avant de la rencontrer.

« Je l'aimerai, un jour. » dis-je, faute de pouvoir conjuguer ce verbe au présent dès maintenant. Ma phrase se mue peu à peu en promesse, que je cache au plus profond de son être, sachant que ma douce en prendra soin, comme elle sait si bien protéger chacun de mes secrets qu'elle connait mieux que moi.

« Quand bien même, il n'y aura jamais aucune autre femme dans ma vie que celle en face de moi. » j'assène d'un clin d'œil complice, un tic que je tiens d'elle. Preuve qu'elle n'est pas la seule capable d'éluder une question à laquelle la réponse ne lui convient pas. Lis mes silences, ma belle, et tu sauras.

Je ne sais pas aimer autrement que je t'aime, toi. Décryptes mes silences, et apprends-moi.
Apprends-moi à l'aimer aussi fort que toi seule sait aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ├ Little Wings — Jane & Mathieu.   

Revenir en haut Aller en bas
 

├ Little Wings — Jane & Mathieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to San Francisco :: 
Les lieux
 :: 
Valencia Street
 :: Coffee-shop
-