Welcome to San Francisco


 
NEWS FLASH : Mise en place d'un nouveau design : The Cat And The Mouse (heum... Which is which ?)
La météo de San Francisco pour le mois d'Avril : Attendez-vous à des jours chauds et humides comme le fond d'un slip.
« Il est arrivé d'un coup, toute langue dehors, et m'a léché les verrues en criant que c'était pour mon bien. » a rapporté Antoinette par téléphone, auto-proclamée quatrième victime du Lécheur fou surnommé "Le Lapinou".
Une récolte de fonds a été mise en place par un groupe anonyme afin que le personnel du garage Thompson organise un strip-tease collectif. « Et plus vite que ça » a rapporté l'inquisitrice de cette révolution.
Les cow-boys sauraient nager, d'après le témoignage d'une jeune femme qui est sortie heureuse de sa douzième tentative de noyade spontanée.

Partagez | 
 

 ├ Teach me How to Love — Jessy & Mathieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 06/06/2010
MessageSujet: ├ Teach me How to Love — Jessy & Mathieu.   Ven 11 Juin - 6:17


Enfant, mon ami imaginaire s'appelait Tobby. Il était libre, Tobby, et me promettait le monde la liberté. J'adorais lui inventer des histoires abracadabrantes, le faire vivre dans la misère et la déchéance. Par chance, il ne m'en a jamais porté rigueur, ce fou zélé. Peut être parce qu'il était trop beau pour être vrai, ou tout simplement parce que je l'avais crée. Mais qu'on se le dise, mon Tobby manquait grandement d'envergure. Il a disparut, sans un mot, dans un nuage de fumée, lorsque mon esprit s'en est lassé.

Je repense à elle. Je sais que Tobby l'aurait adorer, ma Lia et ses yeux meurtriers. Il aurait mit tout son cœur à la tache, et ce, parce que je le lui aurait intimé. Et peut être – qui sait ? – aurait-il pu m'apprendre à l'aimer.

Les rues sont calmes, aujourd'hui, et rien ne semble apte à attiser ma curiosité. Ma clémentine danse seule dans ma paume fraiche.
Tobby pensait, que les clémentines n'étaient rien d'autres que des sourires. Des sourires gorgés de soleil et de vie, farouchement enlacés et protégés des maux du monde par une couverture orange. Il disait qu'elles recelait la beauté du monde, et pouvaient guérir tout les maux de la Terre.

J'abandonne Tobby à nouveau, pour me concentrer sur la frêle silhouette que je distingue au delà de lui. « Et quelques sourires pour la demoiselle. » je lui dis de mon sourire, en lui tendant ma clémentine. Elle n'en comprendra peut être jamais le sens, elle qui n'a pas connu Tobby, mais qu'importe, un sourire savamment dissimulé vaut mieux que la plus belle larme de l'humanité. « ...Qui semble en avoir grandement besoin. » j'ajoute dans un nouveau sourire si sincère que je le crois capable de déchirer le voile de ses pensées.

Je me perds dans des songes hallucinés où son sourire à la couleur de la liberté. Qu'on se le dise, j'aimerais la voir sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

MessageSujet: Re: ├ Teach me How to Love — Jessy & Mathieu.   Dim 13 Juin - 12:04

    Quand on est un enfant, tout passe comme une lettre à la poste. Le problème le plus important qu'on rencontre est celui d'espérer qu'on ne se fera pas prendre son goûter dans la cours de l'école ou que le professeur de mathématiques ne remarquera pas qu'il manque un exercice dans tout ceux que l'on a fait. Puis, plus on vieillit, plus les problèmes nous rattrape. Pour moi, mes problèmes m'ont toujours semblé plus important que ceux des autres et ce, uniquement parce qu'ils étaient les miens. Pourtant, il est rare que je parle de moi... Juste que c'est comme ça. Mes problèmes sont toujours plus important que ceux des autres. Et aujourd'hui, celui qui devrait être mon futur est devenu un problème... Comment cela a t il pu arriver?...

    Depuis que je me suis disputé avec ce bout de mon cœur qu'il a en lui, je ne suis plus moi. J'ai changé. Je suis blonde maintenant. Je suis grande maintenant. Je suis devenue plus dure, plus renfermée sur moi même... Et c'est difficile de changer. Ça fait mal. Ça surprend tout le monde, moi la première. Mais je l'ai dit: je ne suis plus moi.

    Le cœur de Nate à ses raisons que la raison de Jessy ne comprend pas.

    Les rues de San Francisco sont horriblement tranquilles, calmes et cela me perturbe. Je sais que je n'aurais pas du sortir seule... D'après ce que j'ai apprit, ça n'est même pas dans la solitude que j'essaye de me sentir mieux, mais dans l'isolement. « Solitude ne veut pas dire isolement. Ce n'est pas parce qu'on est seul qu'on est mal. ». Moi, je suis mal. Isolement...

    Trouvant un banc juste en dessous d'un lampadaire, je pense. Et ce tout en sachant que ça n'est pas la meilleure chose à faire. Les yeux rivés dans le vide, le néant. Serais je de nouveau moi? Ou est ce que je vais rester l'autre tout le reste de ma vie? Vais je pouvoir vivre comme ça?

    Une voix me tire de mes pensées et cela me fait même sursauter alors que la première chose que je vois n'est pas un visage à ma hauteur mais un fruit. Une clémentine. Le fruit de mon enfance, celui qui sent Noël. Hésitante, je regarde ensuite le visage qui m'offre ce sourire. Cela se voit tant que ça que j'essaye de me tuer dans l'isolement? Je prends délicatement le fruit entre mes doigts fins et regarde à nouveau celui qui m'en a fait cadeau avant de me pousser légèrement sur le banc. Une sorte d'invitation indirecte à s'asseoir avec moi. Tina me dirait surement que je suis folle d'accepter de m'asseoir à côté d'un inconnu... Mais nous sommes tous des inconnus pour tout le monde...


    « Merci... »
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 06/06/2010
MessageSujet: Re: ├ Teach me How to Love — Jessy & Mathieu.   Dim 13 Juin - 15:19



Elle pose son regard sur ma clémentine avant de s'en saisir. J'espère qu'un jour, elle pourra l'aider à sourire. Impériale, elle se laisse alors tomber sur le banc tout proche d'elle, et je soupire de voir son âme meurtri à bout de tout.

Je ne connais ni son nom, ni sa couleur de ses larmes, mais mon esprit se plait à peindre son âme. Je l'imagine blessée et résignée, amoureuse et éperdue.

« Merci... » Sa voix m'arrache un sursaut, et je prends place auprès d'elle, comme si mon être entier me hurler que ma place était à ses côtés. Je scrute ses yeux, toute pudeur oublié, pour y trouver une quelconque raison à ces maux qui semble la torturer, avant d'oser formuler une hypothèse à laquelle j'aimerais croire tout autant que je devrais la redouter.

« Déboires amoureux, hein ? » je demande, faisant fit de tout sourire, par peur d'en être offensant. « C'est écrit dans ton regard. » je me justifie alors, mettant mes élucubrations sur le compte d'un simple regard un peu trop éteint.

Elle devait être belle, autrefois. Rayonnante, lumineuse. Et dans un élan égoïstement mauvais, j'imagine mes dires être vrais. Je l'imagine avoir aimer, si fort qu'elle en est ressortie blessée. L'idée insupporte pourtant tant elle me plait.

« Apprends-moi. » je lâche en une supplique immonde, pourtant virulente de sincérité. Apprends-moi comment aimer, s'il te plait.

Je suis le pire des égoïste ce soir. Pardonnes-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

MessageSujet: Re: ├ Teach me How to Love — Jessy & Mathieu.   Dim 13 Juin - 19:44

    Les clémentines. Elles m'ont en toujours fait baver!! Moi qui n'ai jamais eu d'ongle, oui, je les ronge, je n'ai jamais pu les ouvrir. Il y avait toujours quelqu'un à proximité quand je mangeais des clémentines. A croire que c'est le fruit de l'enfant, de l'innocence, la clémentine, parce que je serais incapable de me souvenir de la dernière fois que j'en ai mangé. Je laissais les épluchures dans un bol et j'y ajouter des fleurs séchées pour un beau pot pourri. A croire que ce genre de chose n'amuse que moi... N'amusait que moi. Ou plutôt qu'elle. L'ancienne Jessy. La nouvelle ne fait que se remémorer des choses dont elle n'est pas sure que ça ait existé...

    Pourtant, je le remercie de ce cadeau, ce jeune homme que je ne connais pas. Je lui dis merci et je laisse la boule orange glisser entre mes deux mains, genre je jongle avec... Comme je jongle aussi avec ma vie.

    Il se met à côté de moi, sur le banc, comme je le lui ai « demandé », et me regarde. Mais moi, je ne sais plus si je peux voir les personnes telles qu'elles sont. Ou l'inverse, si j'ai peur de voir le vrai visage des personnes qui m'entoure. Et si je me faisais de nouveau avoir par un homme? Comme avec Nate? Si je me laissais prendre par sa gentillesse, ce genre de chose?... Mais je ne suis plus Jessy. Est ce que je dois aussi changer de nom?...


    « Je ne pensais pas que j'avais l'air si... En mal d'amour que ça. »

    Je lui annonce alors en le regardant dans les yeux. Allez y, mes yeux, parlez lui. Montrez lui à quel point je souffre depuis beaucoup plus longtemps que je ne le devrais... L'autre Jessy essaye de ressortir de cette nouvelle coquille que je lui ai forgé, mais elle fait ça pour rien. Elle ne réussira qu'à se faire encore plus de mal. Ce monde n'est pas fait pour elle sans Lui...

    Un nouveau choc. L'homme qui est à côté de moi me demande de lui apprendre. Mais je ne sais pas ce que je peux lui répondre. Surtout que, quelque part, je me sens vexée par cette demande. Mais je ne le montre pas. Je me contente de poser mon regard dans le sien. J'ai une réponse pour lui.


    « On dit « Tomber amoureux ». Ça ne s'apprend pas. C'est comme ça, ça te tombe dessus. Et c'est bien pour ça que ça fait mal quand ça n'est pas réciproque. L'amour... C'est un piège à humain. Avec un je t'aime, on peut tout faire...Trois mots, sept lettres, et on peut dévaster un monde avec... »
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 06/06/2010
MessageSujet: Re: ├ Teach me How to Love — Jessy & Mathieu.   Mar 15 Juin - 13:12


Son visage de marbre semble bien trop figé, bien trop lisse pour être vrai. Mais comme le vieil adage veut que rien ne soit plus calme que l’eau qui dort, je sens flotter dans le vent l’odeur d’un orage imminent, qui n’attend qu’une étincelle pour surgir des ténèbres.

La question principale demeure pourtant inavouée. Me contera-t-elle son histoire, ou se laissera-t-elle malnemer par une mer de sentiments contradictoirs et opposés ?
Je veux voir ses larmes couler.

« On dit « Tomber amoureux ». Ça ne s'apprend pas. C'est comme ça, ça te tombe dessus. Et c'est bien pour ça que ça fait mal quand ça n'est pas réciproque. L'amour... C'est un piège à humain. Avec un je t'aime, on peut tout faire...Trois mots, sept lettres, et on peut dévaster un monde avec... » J’ai envie de rire, tant son aigreur me souffle l’ironie de la situation. Je croyais un cœur amoureux capable de m’apprendre l’amour, et je découvre que ce sont souvent eux, qui le dénigrent le plus. Peut être suis-je arrivé trop tôt, ou bien trop tard.

J’étoufe mon rire en mordant ma joue, sentant la commisure de mes lèvres me trahir malgré tout. J’ose alors espérer que ce rire entravé sera jugé comme un affront à la douleur qui suinte de ses yeux. Qu’elle hurle, don sang.

« Aigrise, la blondiette, hein ? » A dire vrai, je soupire de ne pas la voir bondir et hurler tant l’amour lui déplait. J’aimerais briser de mes mots sa carapace fade et surfaite. La voir pleurer, pour mieux saisir la beauté du rire qui en naitra après. Brises-le, ce masque, bordel ! Fais le deuil de tout ce qui te hante en secret. Ensuite, peut être seras-tu apte à m’apprendre, dignement, comment aimer, avec seulement une vague nostalgie dans le cœur.

Tu m’apprendras à aimer, et je t’apprendrais, la saveur de la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

MessageSujet: Re: ├ Teach me How to Love — Jessy & Mathieu.   Mer 16 Juin - 11:04

    Je suis malheureuse. Malheureuse, en colère contre lui et contre moi même aussi. Et bien sur, contre le reste du monde. L'impression que les phrases que je fais ne veulent rien dire me revient en plein visage à chaque fois que j'ouvre la bouche et encore ce soir, quand je parle à cet inconnu, j'ai l'impression que j'ai utilisé de la salive pour rien. On peut apparemment le voir sur mon visage que rien ne va alors, pourquoi je m'égosille à le crier au monde entier?

    Mon regard qui était jusque là perdu dans le vide se met à regarder cette clémentine qui m'a été offerte. Je la fais rouler entre mes mains jusqu'à ce que je pose mes yeux chocolat dans les siens. Il me regarde comme si je venais d'une autre planète, non? Je ne sais même pas à quoi je ressemble, ni même qui je suis. Et d'avoir poser mon regard sur son visage, je remarque son sourire que je n'arrive, comme d'habitude, pas à sonder. Je ne suis pas douée pour savoir ce à quoi pensent les gens.


    « Jessy. J'm'appelle Jessy... Du moins... Je crois que c'est mon nom... »

    Les derniers mots se fondent dans un léger soupire. Regarde ce que tu as fait de moi! Je n'ai pas supporté qu'il m'appelle « blondinette ». Je suis blonde, mais pas par choix. Je suis blonde parce que je ne suis plus Jessy Lewis. Mais je n'aime pas qu'on me le rappelle. Je ne sais pas ce qu'il essaye de faire mais cela me fait un peu peur de voir à quel point il me désarme facilement. Je veux être forte devant lui quand je le reverrais, parce que je sais que l'on se reverra pour s'expliquer. Peut il m'apprendre à être forte? Lui qui me désarme si facilement simplement avec un surnom idiot?

    « Tu viens souvent ici?... Donner des clémentines-sourires aux demoiselles qui errent seules dans les rues? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 06/06/2010
MessageSujet: Re: ├ Teach me How to Love — Jessy & Mathieu.   Sam 19 Juin - 17:35


« Jessy. J'm'appelle Jessy... Du moins... Je crois que c'est mon nom... » Mon soupire trouve un écho dans le sien. Comme enchainé à sa condition, elle se refuse le moindre écart. Ni cri, ni heurt, ni larme. Comme en équilibre sur une corde raide, elle semble regarder le monde l'effacer, y laissant sa peau et son nom.
Oui, j'aurais aimer l'entendre crier.

« Tu viens souvent ici?... Donner des clémentines-sourires aux demoiselles qui errent seules dans les rues? » Je mords ma lèvre mon ne pas rire. Elle gardera un écho de cet éclat dissimulé, je le sais, cette lèvre mordu à m'en faire saigner. C'est le prix à payer, lorsqu'un rire est entravé.

« Parfois... Mais les sourires sont réservés à celles qui ont perdu jusqu'à leur prénom. » Autrement dit, aucune, avant toi, princesse. Je tente un sourire de ma lèvre endolori, sentant mes yeux pétiller de malice. Elle me plait, la douce, à n'en pas douter. J'aurais pu inventer un monde autour de son prénom, et de l'hésitation qui rythme sa prononciation. « Pour ma part, je suis absolument certain de m'appeler Mathieu. » je souligne d'un geste de main dans le vent.

J'aimerais connaître son histoire, pour la conter à mes enfants. Pour leur dire qu'un jour, j'ai rencontré une jeune femme sans nom, et l'âme pétri de désarroi. J'aimerais leur dire qu'elle était pauvre cette jeune fille que son nom a quitté, avec pour seule richesse, quelques sourires dans le creux de sa main.
Je les imagine déjà, ces enfants aux yeux rieurs. Leurs bouches auraient formé un « o » parfait, tremblant au long de mon récit. Je l'aurais peut être faite princesse, la jolie Jessy, prisonnière d'une tour maléfique. J'y aurais ajouté un dragon, un prince, et peut être même une sorcière. Et ils auraient souri, à la toute fin de mon histoire, parce que la princesse aurait vécu heureuse, à jamais, dans un joli palais. Mais pour le moment, la princesse se meurt, piégé dans l'effroi de ne plus être celle qu'elle est.

« Douter même du nom que l'on porte... Pas banal. »
Je murmure à la brise légère tel un secret. Elle me ravie tant la complexité de ses gestes me plait. Chacun de ses paroles semblent empreint de mystère et le paradoxe qui l'entoure sans répit ne cesse de me surprendre. Mais la jolie sait-elle au moins qui elle est ?

« Cris pour moi, tu veux ? » De tout ton être, et de toute ton âme.  Hurle au monde ton nom, qu'il soit la pour te le souffler, s'il t'en viens à douter de qui tu es..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ├ Teach me How to Love — Jessy & Mathieu.   

Revenir en haut Aller en bas
 

├ Teach me How to Love — Jessy & Mathieu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to San Francisco :: 
Les lieux
 :: 
Mission Street
-