Welcome to San Francisco


 
NEWS FLASH : Mise en place d'un nouveau design : The Cat And The Mouse (heum... Which is which ?)
La météo de San Francisco pour le mois d'Avril : Attendez-vous à des jours chauds et humides comme le fond d'un slip.
« Il est arrivé d'un coup, toute langue dehors, et m'a léché les verrues en criant que c'était pour mon bien. » a rapporté Antoinette par téléphone, auto-proclamée quatrième victime du Lécheur fou surnommé "Le Lapinou".
Une récolte de fonds a été mise en place par un groupe anonyme afin que le personnel du garage Thompson organise un strip-tease collectif. « Et plus vite que ça » a rapporté l'inquisitrice de cette révolution.
Les cow-boys sauraient nager, d'après le témoignage d'une jeune femme qui est sortie heureuse de sa douzième tentative de noyade spontanée.

Partagez | 
 

 Alona -| With Every Broken Bone...|-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 09/03/2016
MessageSujet: Alona -| With Every Broken Bone...|-   Mer 9 Mar - 22:28




Alona Megreska











Qui êtes-vous?







Âge : 21 ans
Groupe : Warriors
Avatar : Zoe Saldana
Cinq adjectifs définissant votre personnage : Compétitive - sportive - bornée - indépendante - ambitieuse

Histoire et caractère:

    « Tenter, braver, persister, persévérer, s'être fidèle à soi-même, prendre corps à corps le destin, étonner la catastrophe par le peu de peur qu'elle nous fait, tantôt affronter la puissance injuste, tantôt insulter la victoire ivre, tenir bon, tenir tête ; voilà l'exemple dont les peuples ont besoin, et la lumière qui les électrise. » Victor Hugo.



Encore un petit effort. Si mes jambes le pouvaient, je suis sûre qu’elles hurleraient de douleur. Au lieu de ça, c’est moi qui souffle un grognement de souffrance à chaque fois qu’elles se tendent pour me permettre d’attendre la prise ténue. Je ne regarde pas en bas, pas tout de suite. Je le ferai bientôt, et ce sera aussi jouissif qu’un putain d’orgasme. Ma récompense, mon réconfort après l’effort. La domination de mon esprit sur mon corps et de mon corps sur la ville. Et je me dirai que quelque part en dessous de moi, il y a un tout petit maître nageur qui cherchera à m’atteindre. Mais il ne le pourra pas, parce que je serai bien trop près du ciel pour ses petits bras. Oh ouais, je vais adorer ça.

Moins d’un mètre me sépare du sommet, mais je m’interdis la jubilation d’un travail bien fait. Parce qu’il n’est pas terminé, pas encore. Combien de personne se sont vues doublées parce qu’elles ont commencé à célébrer trop près de l’arrivée ? Ca ne m’est jamais arrivé. Je reste concentrée. Je sens chaque muscle de ma jambe gauche alors que je la lève,  je pourrais les dessiner, si mes mains n’étaient pas prises. Je sens la roche sous mes phalanges distales, elle me coupe un peu la circulation du sang dans mes doigts, mais je ne pourrais relâcher la pression qu’une fois que mon pied sera bien correctement rivé dans le trou que la nature a prévu à cet effet. Je n’ai pas un membre qui ne soit pas au supplice, et j’adore ça. Lia aurait adoré ça aussi, dommage qu’elle ait du aller rejoindre quelqu’un au centre commercial. Elle ne sait pas ce qu’elle rate.

Je tends ma jambe une dernière fois. Avant que ma main droite n'attrape le bord du rocher, j’ouvre et ferme le poing pour rétablir la circulation. Ca fait deux heures que je me torture. Je me le promets, c’est pour la bonne cause. Je suis en position pour le dernier effort, mais je ne veux pas aller trop vite. Encore une levée et je suis arrivée. Ce sera fini. Mais je ne dois pas y penser et je fais durer le plaisir.

Je lâche la main gauche. Je fais gaffe, la dernière fois que j’ai planté un mousqueton, c’était 10 mètres plus bas. Si je tombe maintenant, je ne vais pas apprécier. Je rétablis encore une fois ma circulation, m’appuie sur la jambe droite et la tends. Je suis presque arrivée, j’ai plus qu’à hisser mon corps maintenant. Je réunis les dernières goutte de jus qu’il me reste, et m’exécute et me laisse tomber sur le caillou. J’y suis, putain !

« WHOOOOOOHOOOOOOOOO ! »

Je hurle. J’ai plus de force. Allongée sur la roche, je laisse l’adrénaline se muer en euphorie. Mes muscles sont bourrés d’endorphine, mes jambes ne me supporteraient pas si j’essayais de me lever. De toute façon, mes abdos me laisseront même pas redresser mon torse, pour le moment.

Je suis en extase. Avec des sensations pareilles, pas étonnant que je sois si exigeante en matière de sexe. Je me demande si le Cow-boy saurait tenir la distance. Melowe y arrivait, en tout cas. Mais Melowe est fait de la même matière, il aime se surpasser. C’était l’un des rares trucs qui faisaient que ça cliquait, entre nous. Est-ce que le Cow-boy est pareil ? Il a le physique, en tout cas. Puis il l’air d’aimer le challenge. Et sans déconner, j’ai du mal à imaginer une nana comme Amelia se taper un mec qui fait pas le maximum.

Ca me gonfle un peu d’imaginer les prouesses d’un mec en sachant avec qui il les a faites, alors j’envoie mes pensées valser un peu plus près du ciel. Je ne vais pas laisser le Cow-boy me ramener sur Terre alors que je viens à peine d’arriver au sommet.

L’air est pur ici. Je me sens vivante. Je me redresse au prix d’un effort que je me suis presque crue incapable de fournir et m’assoie. Je mange un truc, pour pas tomber dans les pommes comme une gonzesse, bois deux gorgées, en recrache une troisième et profite de la vue.

De la vie.

Elle est trop courte pour être vécue sur un canapé, et j’ai devant moi la meilleure des télévisions. Je vois l’océan, là bas, au fond. Il m’appelle. J’irai sûrement surfer pour me relaxer, un peu plus tard dans la journée. Je me demande s’Il y sera, mais même s’il n’y est pas, ça ne ternira pas mon plaisir.

Je vois la ville là, en bas. Je la surplombe. J’essaie de localiser mon club de Free-fight, fais semblant de le voir au coin de la rue, là-bas. Un éclair de panique me traverse quand je me demande si je l’ai bien fermé, ce matin, après m’être entraînée sur mon sac. Mais il s’évapore. Je n’oublie jamais de fermer.

J’ai la tête légère, comme si j’étais alcoolisée. Ca, cette ascension d’émotion, cet afflux d’adrénaline, ce sont mes drogues. Je n’en prends pas d’autre, je n’en ai pas besoin.

Putain, ce que je m’en sens bien.


Liens : (2 lignes minimum par lien)


Eddie Summers : {Jensen Ackles}

Il est maître-nageur sur sa plage préférée, et elle mentirait si elle disait que l'idée de tomber de sa planche pour le faire plonger pour elle ne l'a pas un peu effleurer, une fois de temps en temps. Mais ce qu'elle préfère, c'est l'envoyer gentiment promener, pour mieux le séduire. Elle aime ce jeu du chat et de la souris qu'ils sont en train de jouer, et aime encore plus le fait qu'il ignore que la souris, c'est lui.
Kimberly Foster : {Hannah Spearritt}

Kim a une petite bagarreuse enfouie tout au font d'elle-même, qui ressort quand on la fait sortir de ses gonds. Et pour éviter de perdre son sang froid à chaque fois qu'elle rencontre une injustice, elle a décidé de pratiquer un sport de combat, pour se défouler, et pour apprendre à mieux canaliser sa colère, afin de la rendre plus efficace.
Amelia Thompson : {Katie Mcgrath}

C'est Eddie qui les a présentées, toutes les deux, car Lia cherchait un club pour apprendre à pratiquer du free-fight, car il s'agit d'un des rares sports que la jeune fille n'ait pas essayé. Connaissant la nature de la relation qui unit Eddie et Lia, Alona a d'abord commencé par lui donner du fil à retordre, par jalousie, un peu et surtout pour marquer son territoire, esprit de compétition oblige. Mais Lia ne s'est pas laissée abattre, et au final, Alona a décidé de calmer le jeu, car finalement, elle l'aime bien, en vrai.  Tout à fait le genre de filles avec lequel elle pourrait être amie.
Olivier Duclair : {Matt Bomer}

On ne devient pas professionnelle sans connaitre de sérieuses blessures et, deux ou trois fois, elle a dû appeler une ambulance. La dernière fois, c'est Olivier qui est arrivé, et elle a eu une conversation avec lui tellement intéressante, durant le voyage jusqu'à l'hôpital, qu'ils ont sympathisé. Depuis, ils se retrouvent de temps en temps, et elle commence même un peu à l'initier au surf, à la demande du jeune homme.
Lyse Marcia : {Dakota Fanning}

Il y a quelque chose chez cette jeune fille qui donne envie à Alona de la prendre sous son aile. Pas seulement pour lui enseigner les sports de combat, mais également pour l'aider à s'endurcir tout en s'ouvrant à autre chose qu'à son imaginaire. Elle veut un peu la secouer, comme pour une thérapie.

Vous


Autre chose à rajouter ? : Je m'appelle Laureen et je fais ce que je veux.


Dernière édition par Alona Megreska le Jeu 10 Mar - 15:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

    The most Sexy Beast on Earth


Nombre de messages : 746
Localisation : Your bed, if you're lucky
Emploi/loisirs : Sexy Beast
Humeur : Tonyesque
Date d'inscription : 12/01/2009
MessageSujet: Re: Alona -| With Every Broken Bone...|-   Jeu 10 Mar - 7:48

Alors figure-toi que j'ai pas mal gloussé alors que c'était la dernière chose que je m'attendais à faire en lisant une nana ^^ mais mon dieu, quand elle pense à Billy. Je ne m'y attendais pas, parce que je ne me souvenais plus de la nature exacte de leur lien, et j'ai adoré ce qu'elle en a pensé. Billy est parfait, mais pas pour elle, et ça me rend toute guillerette qu'elle le pense et surtout de cette façon. Wholala que j'avais pas besoin de ça pour fantasmer sur lui mais là c'est parti, je suis foutue.
J'aime tellement son tempérament, je me sens d'ici désespérer de lui plaire. J'ai envie qu'elle m'aime bien, qu'elle m'accepte, qu'elle me fasse découvrir le monde par ses yeux de guerrière. Elle est incroyablement inspirante, un vrai modèle de force et de persévérance.
J'étais toute heureuse à chaque mention de Lia, à hocher frénétiquement de la tête en me disant voui, voui, voui. Exactement. Et puis, le clin d'oeil à Jane !

Le cow boy. C'est exactement la pression que je ressens à son propos mais qui ne devra en aucun cas transparaître chez lui, alors j'absorbe tout pour l'épargner et le laisser se consacrer entier à la torture du coeur et de l'esprit de cette sublime nouvelle recrue.
Je suis bien fière d'avoir réussi à garder sa lecture pour ce matin, ma journée ne saurait mieux commencer. Merci encore et encore pour cette belle surprise Warreniste, il me tarde de la voir en RP.

Bienvenue, Alona ! HII !! Coeur

_________________


LAPINOU CERTIFIÉ.

What I want is to be needed. What I need is to be indispensable to somebody. Who I need is somebody that will eat up all my free time, my ego, my attention. Somebody addicted to me. A mutual addiction. choke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://super-highschool.forumactif.org/

avatar


Nombre de messages : 732
Date d'inscription : 17/12/2009
MessageSujet: Re: Alona -| With Every Broken Bone...|-   Jeu 10 Mar - 14:19

J'ai relu. J'ai relu avec le compte avec lequel je comptais commenter ce matin mais mon téléphone a préféré Tony (et comment lui en vouloir, hein, t'as vu sa signature un peu ?).

Du coup j'en profite pour compléter mon ressenti : J'aime Alona. Je l'aime déjà, elle a une espèce d'autorité naturelle sur moi sans essayer ni même le vouloir et je trouve ça prodigieux.
Ce qui m'a le plus plu dans cette fiche, et qui m'impressionne le plus, c'est la façon dont tu as réduit le monde entier à ses phalanges. J'ai retenu mon souffle et tout ce qui existait pour moi étaient sa jambe et son bras. Tout le reste n'était qu'un bruit de fond, je n'entendais rien sinon sa respiration, ne voyait rien sinon la roche contre lequel tambourinait son coeur de championne. C'est un sacré prodige, très impressionnant, la façon dont tu as su réduire le monde à ses pensées concentrées et du coup fascinantes. J'étais avec elle chaque centimètre de son ascension, à la virgule près. Et c'était une sacrée aventure Rooh

Alors, avec le compte que je pensais avoir ce matin mais qu'en fait non : Bienvenue, ma belle ! Pompom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: Alona -| With Every Broken Bone...|-   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alona -| With Every Broken Bone...|-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to San Francisco :: 
Tout d'abord
 :: 
Présentations
 :: présentations validées
-