Welcome to San Francisco


 
NEWS FLASH : Mise en place d'un nouveau design : The Cat And The Mouse (heum... Which is which ?)
La météo de San Francisco pour le mois d'Avril : Attendez-vous à des jours chauds et humides comme le fond d'un slip.
« Il est arrivé d'un coup, toute langue dehors, et m'a léché les verrues en criant que c'était pour mon bien. » a rapporté Antoinette par téléphone, auto-proclamée quatrième victime du Lécheur fou surnommé "Le Lapinou".
Une récolte de fonds a été mise en place par un groupe anonyme afin que le personnel du garage Thompson organise un strip-tease collectif. « Et plus vite que ça » a rapporté l'inquisitrice de cette révolution.
Les cow-boys sauraient nager, d'après le témoignage d'une jeune femme qui est sortie heureuse de sa douzième tentative de noyade spontanée.

Partagez | 
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Le Prince des Flammes

Admin


Nombre de messages : 841
Age : 28
Localisation : là, ailleurs et encore là...
Emploi/loisirs : Erre dans San Francisco dans tous ses TP xD
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 11/12/2008

Vos liens :
Votre personnage:
MessageSujet: Contexte   Ven 12 Déc - 11:40


Une Nouvelle Vie


San Francisco, Californie, Septembre 2009...

    A
    rrivé en premier, Colin attendait devant la nouvelle maison. Il avait fait le voyage seul dans sa voiture, transportant avec lui le gros des bagages. Il avait pourtant protesté, mais rien à faire, il était le seul enfant Taylor à avoir passé son permis.

    Le jeune homme détailla la demeure, à travers la portière ouverte. Jaune, grande, elle était parfaitement à l'image de ce que ses parents cherchaient ici : une nouvelle vie colorée. Il savait qu'il n'aurait aucun mal à se faire à ce nouvel environnement. Même la chaleur ne le dérangeait pas. Il allait aimer cet endroit. Il le sentait dans toutes les fibres de son corps.

    Mais au fond de lui, une pensée se faisait doucement un chemin : Boston allait lui manquer. Son ancien foyer lui manquait déjà, d'ailleurs. Il secoua la tête, geste inutile visant essentiellement à chasser la mélancolie qui se faisait doucement un chemin dans sa tête. Non, Colin n'était pas comme ça. La déprime s'enfuirait d'elle-même de son esprit tant elle s'y ennuierait.

    Attendant tranquillement l'arrivée de ses parents, le jeune homme tournait la molette de son poste de radio, repérant et enregistrant l'adresse de ses stations préférées, différentes de celles de Boston. La musique... Plus qu'une passion, une religion. Il frissonnait de plaisir à l'écoute de ses chansons préférées, qu'il fredonnait sans s'en rendre compte. Sa guitare et son synthétiseur étaient ses objets fétiches.

    Un bruit de moteur se fit alors entendre. Colin coupa le contact de sa voiture et sortit accueillir sa famille avec un sourire. L'espace familial entra dans l'allée et s'arrêta derrière le vieux charriot sur lequel son propriétaire s'était appuyé, les bras croisés, une mine faussement vexé sur le visage.

    Les portières claquèrent et toute la famille Taylor se libéra de la voiture à la climatisation en panne. D'abord, Thomas, le père, grand blond aux yeux bleus rieurs. Ses trois enfants étaient son portraits craché, physiquement, et il n'en était pas peu fier. A ceci près que Léane et Harry n'avaient plus vraiment les yeux rieurs.

    Ensuite vint la belle Julie à la chevelure d'un roux flamboyant, qui allait de paire avec son caractère. La mère Taylor, aussi douce que rancunière, aussi adorable que désespérante, semblait d'humeur joviale pour ce premier jour à San Francisco. Elle aimait le changement.

    Léane et Harry sortirent en même temps. Alors que la première semblait impressionnée par les couleurs étincelantes de son nouvel habitat, l'autre ne montrait qu'un intérêt limité à l'endroit qui l'accueillait. Ici ou ailleurs...

    - Vous auriez du prendre votre temps, pourquoi vous êtes vous pressés? Demanda Colin, toujours adossé à la carrosserie de sa vieille auto.

    Thomas leva les yeux au ciel et ouvrit le coffre de la voiture de son fils d'un air las. "Bientôt installés, bientôt installés" se répétait-il intérieurement sans discontinuer. Il fit signe à son fils de venir l'aider immédiatement sans objections et prit lui-même un carton. Et tout ça en silence, s'il vous plait.

    Colin aurait adoré protester, mais il connaissait son père. Il y avait un temps pour rire et un temps pour aider les autres à travailler. Le temps pour rire avait du avoir lieu dans la voiture, car Colin ne l'avait pas vu passer... S'il avait su, il se serait fait des blagues, durant le trajet. Il sourit à Harry qui aidait également à prendre les cartons. Ce dernier lui répondit par un petit mouvement de lèvres qu'il réservait à ceux en qui il avait confiance. Le dernier Taylor était avare en sourire. Il faut dire qu'il n'en a pas vraiment eu l'occasion, ces derniers temps.

    Pendant ce temps, Léane fit le tour de l'habitation, les mains dans les poches de son jean déchiré. Cette maison n'avait définitivement rien à voir avec l'ancienne. Malgré tout, Léane l'aimait déjà. Elle portait entre ses murs une montagne de promesses que la jeune fille espérait voir tenues. Cette vie devait être différente, la maison aussi.

    Elle sourit tandis qu'elle arrivait dans le petit jardin qui donnait sur leur salon et s'assit immédiatement dans l'herbe. Il y avait trois garçons dans la famille, ils pouvaient bien se débrouiller un peu pour ranger tandis qu'elle appréciait ses premières minutes de liberté!

    "Liberté", c'était le mot juste. Libérée d'une vie qui l'avait oppressée, refermée sur elle-même, elle jubilait.

    Non, plus rien ne serait comme avant.


Une Nouvelle Vie


Quelques mois plus tard...

Le printemps vient à peine d'arriver que tout le monde a déjà la tête tournée vers l'été. Les projets de vacances, les réinscriptions à la fac, les préparations d'examens... Les esprits s'échauffent en même temps que la température et l'agitation est le maitre mot de notre chère petite ville. Pour ce qui est des trois jeunes Taylor, il est évident que tout a changé pour eux. La ville a répondu à toutes leurs attentes, et peut-être même plus encore. Ils ont fait de nouvelles rencontres, découverts de nouvelles choses...

C'est une nouvelle vie et ils n'en sont qu'au prologue... Aidez-les à en écrire les chapitres...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-new-life.forumactif.org
 

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to San Francisco :: 
Tout d'abord
 :: 
Règlement & Co
-